Atlantis Formation

Quelles études générales faut-il faire pour devenir moniteur de plongée ?  13/05/2018

Quelles études générales faut-il faire pour devenir moniteur de plongée ?
La plongée sous marine est une activité vraiment appréciée par les petits comme les grands.
Une passion qui se transforme souvent en une envie d’en faire son métier !

Mais à partir de quel âge peut-on apprendre à plonger ?

Et quels diplômes faut-il avoir pour entrer en formation de moniteur de plongée sous marine ?

Apprendre la plongée
Les enfants peuvent commencer la plongée à partir de l’âge de 8 ans.

On commence toujours par un baptême puis, si l’on s'accroche, on passe un niveau de plongée tel que le plongeur de bronze, d’argent ou même d’or selon l’âge.

Après la formation, il faudra faire des explorations, en attendant d’avoir 12 ans pour passer son niveau 1, puis attendre de nouveau le 16eme anniversaire pour le niveau 2 et la majorité (18 ans) pour plonger en autonomie et valider les niveaux 3 et 4 - Guide de palanquée.

Mais en attendant 18 ans il faut tout de même continuer ces études !

Mais que choisir ?

📌 Avoir le Bac est vraiment conseillé !

Mais pour choisir le diplôme adapté nous allons voir les matières enseignées pour la plongée.

Pour commencer il y a de la physique, puis nous avons une partie de physiologie, c’est à dire des cours sur le cœur, les poumons, la circulation sanguine... afin de comprendre comment réagis notre corps à la pression lorsque nous sommes sous l’eau.

Des cours sur les accidents de plongée, les préventions et comment réagir si cela nous arrive, les moyens de décompression etc... ainsi qu’un peu de legislation pour être au point sur ce que l’on peut faire ou non.

Il ne faut pas de diplôme général spécifique pour entrer en formation de moniteur de plongée mais certains sont plus utiles :

Bac Scientifique
Les études se rapprochant le plus des compétences théoriques demandées pour le monitorat de plongée sous marine est le Bac Scientifique.
En effet il regroupe les matières tel que de la physique, SVT et mathématiques qui sont une grande partie de ce que l’on voit pendant les cours de plongée. Mais pour ceux qui ne sont pas passionnés par ces matières d’autres études sont possibles !

Tourisme ou le Commerce
Le Tourisme ou le Commerce permettent d’avoir une bonne approche avec les clients.
Ils permettent également d’apporter des techniques de promotion et vente qui sont très utiles dans un centre de plongée.

Langues étrangères
De plus il est conseillé de parler quelques langues étrangères, à commencer par l’anglais ! Les plongeurs viennent du monde entier, américains, italiens, espagnols, allemands, chinois... d’où qu’ils viennent, tous parlent au moins anglais, of course ! Et même si on ne se parle pas sous l’eau, il faut se connaître et parler de la plongée avant de plonger dans le monde du silence.


CONCLUSION
Il ne faut pas de diplôme général spécifique pour entrer en formation de moniteur de plongée sous marine mais un bac général de ton choix !

Pourquoi faire des paliers en plongée ?  16/12/2016

Pourquoi faire des paliers en plongée ?
La plongée sous marine est un sport particulièrement apprécié à notre époque : aller voir les poissons, découvrir les épaves de nos propres yeux est plus spectaculaire que le découvrir par le biais de notre poste de télévision !
Or la plongée sous marine est encore classée comme un sport « à environnement spécifique ». Cela signifie qu'il y a certaines règles et conduites à tenir pour assurer la sécurité. (relire à ce propos, pratiquer la plongée sous-marine en toute sécurité)

Les paliers de décompression en font partis. 

 

Qu'est ce qu'un palier de décompression ?


Un palier de décompression est une procédure toute simple à appliquer en fin de plongée.
Il s'agit d'un arrêt de quelques minutes à une profondeur précise avant de regagner la surface.

Les paliers ne sont pas les mêmes pour chaque plongées. En effet ils sont calculés en fonction de la profondeur maximum atteinte lors de la plongée ainsi que le temps passé à cette profondeur.

La plupart du temps, les moniteurs s’arrangent pour faire les paliers durant la balade et on ne se rend pas forcément compte qu'on les effectue. Il se peut aussi que l'on doive les faire accrocher à un bout (corde) ou encore en pleine eau.

 

A qui s’adressent les paliers ?


Les paliers s'adressent à tous les plongeurs et s'adaptent en fonction de la plongée effectuée.

Pour des plongées loisirs ne dépassant pas les 12 mètres un palier de sécurité suffit. C'est un palier de 3 minutes à 3 mètres que tous les plongeurs doivent effectués en fin de plongée.

Pour des plongées loisirs plus profondes il faut faire des paliers de décompression.
Ceux-ci peuvent s'effectuer sur une profondeur de 3m et 6m, rarement 9m et encore plus rarement 12m (ces paliers se font à profondeur décroissante – d’abord 12m puis 9m puis 6m puis 3m).

La profondeur et la durée des paliers sont déterminées en fonction de la profondeur à laquelle les plongeurs sont allés et du temps d’exploration. Lors de vos plongées en Guadeloupe, il sera peut fréquent de dépasser 10 minutes de paliers.

Ce peut être le cas par exemple sur l’épave « Le Gustavia » qui se trouve à 40m de fond ou lors de plongée de formation Niveau 2 ou Niveau 3.

En fonction du type de plongée effectuée, exploration ou plongée de formation, des paliers profonds peuvent être demandés par les ordinateurs de plongée, ces paliers ne dépassent pas 2 ou 3 minutes.

 

A quoi servent les paliers ?


En plongée les paliers de décompression servent à prévenir les accidents dus à la décompression.

 

La décompression, c'est quoi ?


En plongée sous marine nous respirons de l'air comprimé. Cet air est composé de 21% d'oxygène et 79% d'azote.

En surface nous trouvons l'azote et l'oxygène sous forme de gaz. Lorsque nous respirons, notre organisme rejette l'azote, dont il n'a pas besoin, c’est un gaz « neutre ».

En plongée c'est un peu différent. À cause de la pression (plus on descend profond, plus la pression augmente), l'azote passe des poumons vers le sang puis du sang vers les tissus. Plus la profondeur et le temps sont importants, plus la quantité d’azote absorbée l’est aussi. Lorsque l'on remonte vers la surface, du fait de la baisse de pression, l'azote accumulé pendant la plongée va revenir vers le sang sous forme de microbulles puis être rejetée à par les poumons à chaque expiration. Ce sont ces petites bulles, qui, si mal éliminées, peuvent engendrer des accidents de décompression.

Les paliers sont donc là pour laisser le temps à notre organisme de rejeter l’excédent d’azote et par conséquent prévenir de ces risques.

 

Exemple des temps de plongée sans paliers en fonction de la profondeur (cf : tables MN90)

  • 9m – pas de limite de temps
  • 12m – 2h15
  • 15m – 1h15
  • 20m – 40 min
  • 25m – 20 min
  • 30m – 10min
  • 35m – 10min
  • 40m – 5min
  • 45m – 5min
 

Comment faire un bon palier ?


Faire un bon palier, c'est rester si possible en position horizontale (allongé dans l'eau) afin que tout le corps soit soumis à la même pression, puis palmer légèrement afin que le sang circule mieux et favorise le retour de l'azote vers les poumons.

Enfin, un bon palier, c’est ventiler normalement (de longues et calmes inspirations et expirations) afin d'évacuer correctement l'azote.

 

Faut-il éviter certains comportements aux paliers ?


Oui, tout ce qui peut entraver une bonne ventilation est à proscrire. Comme
  • Faire des apnées
  • Faire des efforts
  • Ne pas respecter la profondeur du palier
 

Comment savoir quels paliers je dois faire ?


Pour cela il y a deux outils disponibles pour les plongeurs : des tables de décompression (les MN90, Les US Navy, Les MT92, ….) ainsi qu’une multitude d’ordinateurs de plongée.

Les tables MN90, pour ne citer qu’elles, ont été conçues par la Marine Nationale en 1990. Ces tables prévoient pour chaque profondeur et temps passé au fond, des paliers à respecter. Plus restrictives que l'ordinateur, elles sont surtout utilisées par les militaires mais aussi lors de plongées loisirs techniques.
==> Si vous passer vos niveaux de plongée à Atlantis Formation, nous vous apprendrons à les utiliser.

Les ordinateurs de plongée sont d'avantages utilisés pour la plongée loisir, moins restrictif, ils utilisent néanmoins des modèles de calcul proche de celui des tables mais a pour avantage de recalculer les paliers tout au long de la plongée et non qu'avec la profondeur maximum.

Ces deux outils peuvent être complémentaires.
Par exemple, lors de plongées techniques, sur une épave, ou l'on va choisir l'ordinateur pour nous indiquer le temps maximum que l'on peut rester au fond, mais utiliser aussi les tables pour augmenter le temps de palier si la plongée s'est passée avec un fort courant.

Faire des paliers de décompression n'est pas une corvée, ceux-ci permettent de prévenir les accidents de décompression tout en continuant à observer les poissons et en profitant de ce moment unique.

En plongée nous pouvons donc allier plaisir et sécurité !

Atlantis Formation vous propose des formations à la plongée sous-marine dans un cadre idyllique, allez jeter un oeil sur notre rubrique formation plongée et venez passer vos différents niveaux dans les eaux chaudes guadeloupéennes ;) 

Pourquoi en plongée on utilise de l'air comprimé  14/07/2016

Pourquoi on utilise de l'air en plongée
On ne plonge pas avec des bouteilles d'oxygène (O2) mais avec des bouteilles d'air comprimé, c'est à dire avec un mélange correspondant à l'air que nous respirons à la surface (à 1 bar, c'est à dire environ 20% d'oxygène et 80% d'azote)

 

Pourquoi ne plonge t'on pas avec des bouteilles d'oxygène pur ? Eh bien parce que c'est super toxique !

 
A plus de 1.6 bar d'oxygène respiré, on risque de graves malaises.
 
A 20 m, il y a 3 bars donc si nous respirons de l'oxygène pur, cela représente 3 bars d'O2, 2 fois plus qu'il n'en faut pour un malaise !

 

Mais les bouteilles d'air peuvent également présenter des risques

 
Côté oxygène

  • A la surface : on respire 0.2 bar de pression partielle dû à l'oxygène (20% de 1 bar)
  • A 20 m, il y a 3 bars donc 0.6 bar de pression partielle dû à l'oxygène.
  • A 70m, il y a 8 bars donc 1.6 bar de pression partielle d'oxygène et là le risque est réel. Mais heureusement, la plongée à l'air est limitée à 60m.
 

Côté Azote (N2)

Vous avez entendu parler de narcose à l'azote ou d'ivresse des profondeurs. Et bien c'est ce qui arrive quand on respire de l'azote à partir  30 ou 40m. Nous sommes tous à des sensibilités différentes vis à vis de l'azote, il faut donc beaucoup de vigilance et d'expérience pour gérer les baisses de concentration dû à l'azote sous pression.

Pour les plongées très profondes, les clubs de plongée utiliseront l'Héliox, l'Hydréliox, le Trimix ou l'Héliair

 

Conclusions :

  • En respirant de l'oxygène pur, on ne peut pas dépasser les 6m de profondeur.
  • Au delà d'une plongée de 25m on parle de plongée profonde
  • Au delà d'une plongée à 60m, on a besoin d'autre chose que de l'air comprimé en bouteille pour notre sécurité.

Plonger avec des lentilles de contact  28/05/2016

plonger avec des lentilles
Cet article répond aux questions suivantes :
  • Peut-on plonger avec des lentilles de contact ?
  • Faut-il plonger avec des lentilles de contact ?
  • peut-on pratiquer la plongée sous-marine si l'on porte des lunettes ?
 
Plonger avec des lentilles est une solution pour toute personne souhaitant tout voir lors de son immersion sous-marine, et particuliérement
  • lors d'un baptême de plongée ou d'une exploration pour voir la faune et la flore.
  • lors d'une formation pour voir son ordinateur de plongée.
 
Plonger avec des lentilles de contact est
  1. conseillé par les plongeurs.
  2. conseillé par les médecins.
  3. déconseillé par les fabriquant de lentilles.
 
Risque de plonger avec des lentilles :
  • Il y a un faible risque d'infection aux yeux (autour de 1/10.000)
  • Il y a un risque élevé pour toute utilisation de lentille rigide à cause des différences de pressions entre une lentille non flexible et l'oeil .
 
Précautions avant de plonger avec des lentilles de contact :
  • Choisir des lentilles souples.
  • Choisir des lentilles journalières à jeter dès la fin de la plongée.
  • utiliser des gouttes hydratantes pour les yeux et ne pas garder (au cas où vous feriez parti de cette catégorie) vos lentilles jetables trop longtemps.
  • Prévenir son moniteur de plongée.
  • Ne pas plonger avec des lentilles en piscine.
 
Conseils de pro:
  • L'exercice de vidage de masque méritera de fermer les yeux pour ne pas perdre une lentille par le mouvement d'eau crée.
  • Si la peur de perdre une lentille vous inquiète, renseignez vous sur l'achat de masques avec verre correcteur. (malgré tout, statistiquement, vous avez plus de chances de perdre ou casser votre masque que vos lentilles, et donc, dans ces conditions, gâcher votre plongée)

Source étude médicale sur la pratique de la plongée sous-marine avec des lentilles de contacts :
 R. Scholz et coll. Adéquation à la plongée de lentilles de contact souples et rigides perméables aux gaz. Contactologia Vol. 19 Nr. 4 (1997) 143-150 et Vol. 20 Nr. 1 (1998) 42-43.

Quand plonger en Guadeloupe ?  25/05/2016

Quitte à effectuer une plonger sous-marine en Guadeloupe, autant mettre toute les chances de son côté en choisissant le bon moment.
 
Qui êtes vous ?
  1. Vous avez déjà vos dates de vacances en Guadeloupe et voulez savoir ce que vous pouvez voir d'extraordinaire en cette période et dans quel spot, avec quel club vous devez allez plonger pour vivre cela.
  2. Vous voulez organiser un séjour plongée en Guadeloupe et voulez faire correspondre une période précise pour vivre la plus mémorable des expériences sous-marines.
Cet article va répondre à ces 2 cas de figure.
 
Dans cet article vous allez pouvoir répondre à toutes ces questions :
  • Quelle est la meilleure période de l'année pour plonger en Guadeloupe ?  (calendrier)
  • Où plonger en Guadeloupe selon le mois ? (janvier, février, mars, avril, mai, juin, juillet, août, septembre, octobre, novembre et décembre)
  • Qu'est-il possible de voir pendant ma plongée en Guadeloupe selon le mois ?
  • Quand faut il plonger pour voir des baleines, dauphins, des tortues ?
  • Quand partir en vacances en Guadeloupe pour plonger à la meilleure période ?
  • Y a t'il une période en Guadeloupe où l'on ne peut pas faire de plongée sous-marine ?
 

En Guadeloupe, on peut plonger tous les jours !

 
Commençons par des généralités si agréables à écrire : 
En Guadeloupe, on peut plonger tous les jours.

Et ce, que l'on soit un plongeur débutant ou aguerri.

Effectivement :
  • il fait ici toujours chaud
  • la météo et le climat sont plus que cléments avec les plongeurs
  • les deux saisons en Guadeloupe (Hivernage et Carême) offre de multiples expériences sous-marines à vivre.
 
Il n'y a bien que lorsque la tempête fait rage que les plongée sont reportées mais quelques jours plus tard, les spots redeviennent accessibles et intéressants (vous êtes vous déjà demandé  comment se transforment des fonds marins après une tempête ou un petit tremblement de terre ? Autrement dit, comment la Nature reprend t'elle ses droits ? Excellent thème de plongée non ?)
 
 
 

Cas 1 : Je suis un vacancier qui veut faire une plongée en Guadeloupe en 2016 : que vais-je voir pendant mes vacances ?

 
Tout d'abord, il faut vous dire que ce que vous allez voir dépend plus de l'endroit où vous allez plonger que du mois de l'année.
Un spot vide de faune et de flore en janvier sera aussi vide en juillet.

Donc après avoir choisir où plonger en Guadeloupe, voici ce que vous pouvez voir dans la Réserve Cousteau où le club Atlantis Formation envoi principalement ses plongeurs :
  • Janvier : C'est un mois assez frais, et ceux qui habitent ici l'apprécient beaucoup. Les eaux sont encore chaudes (autour de 27/28°C) et calmes, avec une bonne visibilité et donc, tous les sites sont accessibles. Généralement, les 2 premières de janviers sont assez calmes en terme de touristes...eh oui ! il faut récupérer des vacances de noël. maintenant, faire de la plongée à ce moment est un bon sport pour perdre les kilos superflus.
  • Février : C'est le début de l'arrivée de baleines à bosses, bien que Mars et avril soient plus propices pour leur rencontre. L'hiver Guadeloupéen commence avec des températures plus basses (autour de 20/22°C dehors et 27°C pour l'eau). En cette période, il y a un peu plus de vent. Les Alizés se lèvent vers 11h00 pour baisser autour de 16h et les sorties de plongées sont plus fraiches (pensez à prendre une serviette ou un T-Shirt sec sur le bateau). Concernant les conditions de plongée, c'est plutôt bon car nous entrons dans le Carême et donc, le temps est plus sec, moins de pluie et une bonne visibilité.
  • Mars et Avril sont assez identiques. C'est une grosse période touristique, le chant des baleines nous accompagnent souvent sous l'eau qui est d'une clarté assez exceptionnel, bien que l'eau atteint sa plus basse T° de l'année (26°C) avec des vents encore assez présents durant la journée, ce qui peut nous contraindre sur certains sites exposés.
  • Mai : Enfin, nous reprenons 1°C, le climat alterne entre pluie et soleil avec bien-sûr, plus de soleil. Jusqu'à fin mai, il y a encore pas mal de plongeurs présents sur les sites, et nous en profitons pour allez en dehors des sentiers battus (Machette, mambo, ...). Les baleines nous quittent mais l'été arrivent doucement.
  • Juin : Si vous voulez des baptêmes à rallonge, peu de monde sur les bateaux et sous l'eau, une eau exceptionnelle, c'est dans cette période qu'il faut venir, bien que pas mal de centres ferment une ou deux journées par semaine, voir quelques jours pour assurer les entretiens courant.
  • Juillet et Aout sont chauds, humides, les pluies, bien que pas encore trop fréquentes, sont souvent intenses et font déborder les rivières. Ce qui limite parfois la visibilité pour quelques heures ou quelques jours, souvent sur les sites "bord de côté". L'eau varie entre 28 et 29°C contre un bon 30°/35° dehors.
  • Septembre : Rentrée des classes oblige, et le mois le plus propice aux cyclone avec Octobre, septembre est d'un calme absolu, sauf lorsque la houle cyclonique s'en mêle (voir vidéo plus bas). Malgré tout, les conditions de plongée souvent plutôt très bonnes
  • Octobre : Assez proche de septembre au niveau des conditions sous-marine mais avec des T° terrestres qui commencent à s'incliner vers le bas. Comme les touristes reviennent seulement à l'assaut de l'île, c'est un bon mois pour plonger et tous les sites sont accessibles.
  • Novembre et Décembre (sauf sur les 2 semaines de vacances de noël), c'est 2 mois proches où les conditions extérieures sont moins humides et moins chaudes mais avec "toujours" (eh oui ça devient lassant d'avoir autant de chance !) de bonnes conditions de plongée.
 

Cas 2 : Je suis un vacancier qui veut venir au meilleur moment pour plonger en Guadeloupe : quelle date choisir ?

 
Selon si vous êtes un plongeur débutant ou confirmé, la réponse diffère.

Pour un plongeur débutant ou des plongées en exploration :

Toutes les périodes sont bonnes (les poissons tropicaux sont toujours au rendez-vous, les dauphins tachetés visitent régulièrement les ilets Pigeon toute l'année, les baleines à bosse et cachalot croisent au large également mais vous aurez plus de chance d'entendre les baleines pendant leurs périodes de reproduction donc  de janvier à avril (ensuite elles partent) et pour les cachalot, de février à avril mais eux, restent, ils se font juste plus discrets.
Les tortues elles vous attendent déjà.
 

pour un plongeur confirmé qui veut passer des formations :

la meilleure période pour plonger est celle où Atlantis Formation propose ses formations.
Allez donc jeter un oeil sur notre planning des formations plongée en Guadeloupe Atlantis Formation

 
Quand plonger en Guadeloupe ?

Danse de la siréne avec Julie et Alicia  11/05/2016

Julie et Alicia sont 2 stagiaires à Atlantis Formation qui vont obtenir le monitorat en juin 2016 mais en attendant, elles effectuent leur danse des sirènes lors d'une plongée détente à l'Aquarium (îlet Pigeon) afin d'invoquer les esprits de la Réserve Cousteau (mais aussi de vous détendre ;) )

Elles sont au top pour vous, même sur la pédagogie de la Danse

Qu'en pensez-vous ?

NOUVEAU : Repondez au questionnaire "alcool et plongée"  30/03/2016

Chers plongeurs, chères plongeuses.

Chers clubs de plongée,

 

L’étude est ouverte depuis un mois déjà, la fin du recueil de données aura lieu en juin 2016 (Soit 3 mois au total).

Nous avons déjà eu énormément de réponses au questionnaire ( Plus de 3000 ) et aussi beaucoup d’interrogations.

Je vous demanderai à nouveau de transmettre l'information aux plongeurs.

J'en rappelle brièvement les objectifs. 

Elle consiste à définir la consommation d’alcool chez les plongeurs scaphandres français et ainsi déterminer les éventuels risques sur la plongée bouteille.

Cette analyse sera l'objet d'une thèse de médecine générale. Elle est adressée à tous les plongeurs scaphandres français résidant ou non en France métropolitaine.

Elle se déroule sur internet en suivant le lien ci-dessous :

 

https://alcooletplongee.wordpress.com/

 

Merci de répondre objectivement à ce questionnaire anonyme.
UNE seule réponse sera prise en compte.

Vous comprendrez qu'un maximum de réponse sera nécessaire pour valider ce travail de recherche épidémiologique.


Merci de transmettre l'information à tous les plongeurs bouteilles français de votre club, qu'ils soient adhérents ou non.

En pièce jointe, vous trouverez un document pouvant être affiché dans vos locaux. (Format Pdf)

 

Merci d'avance,

 

Mr CUMINETTI Loïc
Interne en Médecine Générale Océan Indien affilié à la faculté de Bordeaux.
Actuellement en Nouvelle Calédonie.

Plongeur Niveau 3 (FFESSM)

 

Contacts thèse:
Mail: alcooletplongee@gmail.com


Nager avec les dauphins en Guadeloupe  08/10/2015

Qui dit îles tropicales, dit observation de cétacés (whale watching), plusieurs entreprises vous proposeront cela au départ de Bouillante mais chez ATLANTIS nous vous proposons de vous donner la chance de les rencontrer, de nager avec tellement près que vous pourriez presque les toucher mais pas dans un aquarium à dauphins à 70€ la séance où on oblige des dauphins à faire les singes savants non, là c'est eux qui décident de venir à votre rencontre .... ou pas.

Nager avec des dauphins en Guadeloupe dans leur milieu naturel est assez rare mais les personnes qui ont eu la chance de rencontrer des dauphins à Bouillante ont tous un point commun : ils étaient en train d'effectuer une plongée sous-marine dans la réserve Cousteau.

Des bancs de dauphins se déplacent près des îlets Pigeon chassant en groupe, pour la reproduction ou venus jouer un peu avec les bulles de nos bouteilles de plongée. Ils sont généralement de l'espèce dauphin tacheté pantropical (Stenella attenuata) mais on peut également voir quelques dauphins de Frazer ou grand dauphin.

Les 1er peuvent être vu toute l'année ce qui donne la chance à tout plongeur de plonger avec des dauphins  en Guadeloupe quelque soit la période de l'année.
 

Vidéo dauphins en Guadeloupe tournée entre notre club et les ilets Pigeon

Si vous vous poser des questions sur notre vidéo, elle a été faite en Avril lors d'un retour de plongée. Deux personnes voient entre la Réserve Cousteau et le centre, des ailerons sortir de l'eau. En s'approchant, on se rend compte qu'il s'agit de 4 dauphins dont un bébé. Pour ceux qui ont l'habitude, on sait rapidement si ces merveilleux mammifères sont d'humeur joueuse ou pas. Après un ou 2 sauts, on sent bien qu'ils veulent nous voir de plus près. On se met à l'eau avec douceur, et pour être sûr, on ne bouge pas voir s'ils viennent, à notre rencontre. Le reste de la vidéo parle d'elle même. 30 minutes de bonheur à jouer avant que le groupe de dauphins nous abandonne. Eh oui, c'est eux qui décident !

On espère que vous aurez vous aussi l'occasion de vivre ce type instant avec nous.
 
Nager dauphin Guadeloupe

Prendre l'avion avant ou après une plongée : dangers, délais et règles à respecter  24/09/2015

L'avion après la plongée
Des questions de santé se posent lorsque l'on vient effectuer une plongée en Guadeloupe : combien de temps attendre entre le moment où je suis descendu de l'avion et celui où je peux plonger et inversement, quel est le délais à respecter entre ma dernière plongée et mon vol ?

Nous allons essayer de répondre à toutes vos questions mais commençons par expliquer pourquoi il peut être dangereux de prendre l'avion juste après une plongée sous-marine.

 

Les dangers de la plongée sous-marine et de l'avion

  • Lorsque vous plongez en bouteille l'air sous pression forme des petites bulles de gaz inerte dans votre organisme qui disparaîtront avec le temps. plus vous plongez profond, plus vous en aurez. La bonne nouvelle est que ces petites bulles disparaissent naturellement sans dommage pour vous.
  • Lorsque vous montez dans votre avion au départ de l'aéroport Pôle Caraïbe et à destination de votre chez vous, les cabines seront pressurisées à l'équivalent de 2400m d'altitude (soit 564 mmHg, le niveau de la mer est lui à environ 760 mmHg)
 
==> La différence de pression risque de créer un accident de décompression (ADD) pendant le vol ou peu de temps après l’atterrissage

Pour éviter ces "désagréments" il faut respecter des délais mais quels sont-ils ?

 

Les délais à respecter entre une plongée et le vol en avion

Et bien ils dépendent de la quantité de gaz dans votre organisme et donc de votre temps d’immersion  et du niveau de profondeur de votre plongée.

En moyenne, on estime qu'il faut :
  • Si plongée simple sans décompression : 12 heures de délais avant de prendre l'avion.
  • Si plongées multiples sans décompression dans la semaine : 18 heures minimum
  • Si plongées nombreuses dont certaines avec palier : 24 heures de délais avant de monter dans l'avion.
 
REMARQUE IMPORTANTE : On pourrait penser qu'il n'y a pas de problème à plonger après avoir pris l'avion mais ceci peut être vraiment déconseillé
  1. les grands vols fatiguent l'organisme qui sera plus susceptible de générer un ADD
  2. Un corps qui ne bouge pas dans l'avion augmente la stase veineuse et entraîne une viscosité sanguine donc un risque accrue de phlébite mais aussi une moins bonne désaturation.
Bref, il est conseillé de passer une bonne nuit et de bouger un peu avant votre première plongée.

 

Résumé délais entre plongée et avion :

Plongée après l'avion : pas de délais mais il est fortement déconseillé de se mettre à l'eau (surtout pour une plongée supérieur à 15 m) suivant les heures après l'atterrissage.
Plongée avant l'avion (ou avion après plongée) : temps estimé à 12 heures si plongée peu profonde n'ayant pas nécessité de paliers, sinon 18 ou 24 heures en fonction de vos profils de la semaine.

DAN a récemment (en 2013) publier une étude où des échocardiographies ont été réalisées à bord des avions lors du voyage de retour et montrant que le risque d'ADD dans un avion dépendait bien sûr du délai d'attente, mais aussi de prédispositions personnelles.

Pour citer l'article "Rappelons que certains plongeurs développent davantage de bulles que d’autres, même pour des profils de plongée similaires. Les examens réalisés ont permis de diviser les sujets en trois catégories :
  • ceux qui ne développent pas de bulles,
  • ceux qui développent des bulles occasionnellement,
  • et les plongeurs dits « sujets aux bulles »,
Les analyses réalisées en plein vol ont révélé que la majorité des plongeurs n’avaient pas développé de bulles pendant le vol de retour suite à une attente de 24 heures après la dernière plongée. Les seuls à échapper à cette règle étaient les plongeurs « sujets aux bulles ». Il est donc conseillé aux plongeurs de cette catégorie de prolonger l’intervalle d’attente avant la prise de l’avion".
 

4 Conseils  sur votre dernière plongée avant de prendre l'avion

  1. Nous vous conseillons de respecter strictement profils et paliers en plongée
  2. D'éviter des plongées répétitives 24 heures avant le vol
  3. D'éviter de faire la fête après votre dernière plongée (et surtout la consommation d'alcool, la déshydratation augmentant les risques de décompression)
  4. De vous aider de votre ordinateur de plongée qui vous indiquera quand vous pourrez reprendre l'avion et quand cela vous ai interdit par un message "Do not fly" bien que parfois certains ordinateurs peuvent ne pas être assez conservateur !

 

Plongée avec des phoques gris  24/09/2015

La plongée sous-marine c'est l'occasion de rencontre aquatique exceptionnelle. En Guadeloupe, nous avons plus que notre part de possibilités :
  • plonger avec des poissons tropicaux
  • plonger avec des tortues
  • plonger avec des dauphins
  • plonger sur des coraux multicolores
  • voir des raies
  • entendre le chant des baleines 
 
et même quelques fois plonger avec des requins ....

En allant chercher dans d'autres régions du monde des expériences aussi folles, nous vous avons déjà montrer une vidéo de Roberta Mancino plongeant avec des crocodiles au Mexique, aujourd'hui laisser nous vous montrer une superbe autre vidéo de Gary Grayson en plongée avec des phoques gris au large des îles Silly en Angleterre.

La rencontre est juste magique et donne vraiment envie de plonger pour vivre au moins une fois dans sa vie de tels instants ....

5 Nouveaux Instructeurs PADI  20/09/2015

Le 18 Septembre 2015, nos 5 candidats ont reçu de la part de PADI, leur diplôme d'Instructeur après un stage de 10 jours

100% de réussite et des supers notes : Nous sommes fier d'eux !

Nous prévoyons d'autres stages instructeur PADI à Atlantis à partir de 2016
Session Instructeur PADI à Atlantis Guadeloupe

Plongée avec des crocodiles - Vidéo Roberta Mancino  18/09/2015

Plongée crocodile
Dans la série plongée avec des animaux, Roberta Mancino italienne, athlète et ancien mannequin (son actu facebook ici ) vient de tourner une vidéo GoPro impressionnante au Mexique pour le compte du nouveau réseau social TSU d'une plongée avec des crocodiles diffusée sur Youtube le 15 septembre.

La défense des animaux prédateurs ressemblant à des monstres qui méritent que nous les regardions d'un oeil neutre. Voici le pourquoi officiel de cette vidéo du mannequin international, skydiver, BASE jumper et wingsuit flyer Roberta Mancino qui encore une fois, prend des risques pour que les images soient belles.

Notre vidéo d'une plongée avec des requins en Guadeloupe dans la Réserve Cousteau vous avait plu, on espère que ce partage vous ravira également ....

Dites nous en commentaire ce que vous en pensez !



 

EN MAI, C’EST LA BIO QUI TE PLAIT !  19/06/2015

 

Premier Samedi : mise en bouche !

Ils se font retrouvé un samedi matin de mi-mai, chacun s’est présenté en s’associant à un animal totem. De quoi s’agit-t-il ? Des 9 plongeurs qui ont répondu à l’appel de la première formation bio organisée par Atlantis. Les présentations faites, nous avons commencé tranquillement par une présentation des notions utiles tout au long de la formation : biotope, habitat, faune & flore et première approche de la classification si chère à Christian !
C’est déjà l’heure de se mettre à l’eau. Plonger bio ce n’est pas synonyme de rester scotché à un mètre carré, mais bien de développer son sens de l’observation. Pour la première plongée, l’idée était de mettre en pratique les premières notions abordées : les associations entre les êtres vivants et les indices laissés par les animaux marins, tout en redécouvrant un site classique. Au vu du temps moyen de plongée, 70 min, on peut dire que cela a bien fonctionné…« la plongée sur le jardin de corail en observant plus que cela a modifié ma façon de plonger, de voir et de montrer la vie sous-marine » Chacun a effet réussi à observer attentivement les stations de nettoyage, les traces pour retrouver les oursins spatangues et les différentes espèces de crevettes présentes dans les anémones. D’ailleurs nous avons tous réussi à entendre le bruit significatif des crevettes clap-pistolero.
Après la pause déjeuner, une présentation des récifs coralliens avant l’intervention du Parc National de Guadeloupe. Claude Lefebvre nous a présenté les missions et enjeu du Parc tout en répondant aux questions des plongeurs.

Deuxième samedi : déroulé de l'arbre phylogénique

La première journée avait mis le groupe en haleine. Il était temps de rentrer dans le cœur des différents embranchements. L’idée étant de donner les principales caractéristiques de ceux-ci pour ensuite bien identifier les animaux rencontrés lors des plongées dans la bibliographie. Journée très dense puisque qu’on a abordé les éponges aux poissons passant en autre par les mollusques, échinodermes. Un mal nécessaire, mais les participants étaient ravis : « des connaissances supplémentaires, surtout au niveau des invertébrés, on en apprend tous les jours. Et j'ai pu étayer mon vocabulaire scientifique, car j'ai pris l'habitude avec les enfants de tout vulgariser, j'en avais oublié le caractère scientifique. »
Un quizz pour distinguer les principales espèces de coraux et éponges de la région a permis d’introduire la plongée sur la Caye. Un véritable florilège, en particulier de juvéniles.

Troisième samedi : poursuite et synthèse

Pour se réveiller, petit quizz avec les photos prises lors de la plongée précédente et des questions de révision. On peut continuer, les principales notions sont bien acquises ! Cette matinée est consacrée aux végétaux, plancton, pour préparer la plongée sur l’herbier de Mambo. Ophélie qui rêvait de voir un poisson ange royal a été comblée : au même endroit 3 lions sortant d’une éponge barrique, une dizaine d’écureuils et des chevaliers. Non, nous n’étions pas narcosées et toutes les espèces précédemment nommées sont des poissons !
L’après-midi, variété d’intervenants. Merci à Valérie Pomies pour sa présentation sur les tortues et les actions menées par Réseau Tortues Marines et à Sophie pour nous avoir partagé sa passion des cétacés.

Plongée de nuit
La formation ne pouvait pas se terminer sans une plongée de nuit. L’objectif étant d’observer les jeux de couleurs, en particulier du plancton bioluminescent et de la phosphorescence des coraux révélée par la lumière bleue. Pour cette dernière plongée, nous avons été gâtés ; les crustacés étaient bien de sortie : langoustes royales, brésiliennes, cigales de mer, petites araignées décoratrices. A ce propos, je ne réagis pas quand Sophie m’en montre une, dommage pour moi car en réalité elle cherchait à me montrer un nudibranche Facelina juste à côté. Ils ont l’œil maintenant les plongeurs bio…
Félicitations à tous les participants qui ont brillamment répondu au quizz final.
 
Formation Bio plongée Guadeloupe Atlantis

Trouve le buste du commandant Cousteau dans la réserve  18/06/2015

Buste commandant Cousteau dans la Réserve Cousteau (Bouillante, Guadeloupe)
A 12 mètres de profondeur, dans le site dit Jardin de Corail, repose le buste du commandant Cousteau, hommage des bouillantais en 2004 à ce que Jacques-Yves Cousteau a fait pour la réserve. (Détails sur cette sculpture en bronze dans notre article sur la Réserve Cousteau).

Pour voir le buste du Commandant Cousteau dans sa réserve, une plongée sous-marine en bouteille avec votre club préféré est nécessaire. Le spectacle sera au rendez vous puisque le site regorge de surprises ( corail cerveau, corne de cerf, corne d’élan, etc) et de rencontres (tortues, etc). De plus, grâce à une belle visibilité, ce site est accessible dès le baptême. Eh oui ! Car même si la statue se trouve à 12m, nous pouvons passer au dessus et l'admirer dans son entier et ce, sans dépasser les limites de profondeur.

Google Street View est un service du moteur de recherche Google permettant d'avoir une vue panoramique d'une voie urbaine et  ... sous-marine.
En effet, le moteur a eu la bonne idée d'ajouter quelques spots de plongée à sa base de donnée pour notre plus grande satisfaction et comble de joie, la Réserve Cousteau de Guadeloupe est bien présente (enfin en partie seulement mais ne gâchons pas le plaisir).

De fait, sans se mouiller et en guise de préparation à votre future plongée près des ilets Pigeon, vous allez pouvoir faire le tour (ou presque) du site Jardin de Corail et pouvoir également trouver l'emplacement du buste du commandant Cousteau !

Petit jeu : combien de temps vous faudra t'il ?

A vous de jouer !



 

Rare vidéo d'une plongée avec un requin en Guadeloupe !  04/08/2014

C’était parti pour être un jour comme les autres…mais non !
           
Voici l’histoire du requin de la Réserve Cousteau.
 
C’est un jour ensoleillé à Atlantis Formation. Nous partons avec nos plongeurs vers un site exclusif que nous sommes seuls à faire.

Ce site de plongée ne dépasse pas 14m et la plupart de la balade se déroule entre 3 et 8m de fond en slalomant entre des grosses patates de roches énormes où une multitude de vie s’est accrochée. Forcément, comme personne ne vient plonger ici à part nous, le site regorge de poisson-lion.
 
            Nous mettons nos plongeurs à l’eau après un briefing explicatif sur l’orientation et les consignes de sécurité habituelles.

Mon groupe, composé d’un plongeur enfant en fin de formation et de sa mère Niveau 2, se rend sur une petite zone sableuse pour finir quelques exercices puis nous partons vers la partie récifale.
 
            Nous arrivons rapidement vers cette zone de roches, que nous commençons à contourner dans tous les sens puis, dans une faille, nous apercevons ce requin. (VOIR LA VIDÉO)

C’est une chance inouïe de pouvoir tomber sur ce genre d’animal. Il est présent dans nos eaux tropicales de Guadeloupe mais après plus de 12 ans de plongée dans la Réserve Cousteau, je n’en ai vu que 5. Soit statistiquement, une rencontre toutes les 800 plongées.
 
            Le requin nourrice (Ginglymostoma cirratum) est un poisson que l’on trouve principalement dans l’océan Atlantique et Pacifique, au niveau tropical et jusqu’à une centaine de mètres de profondeur.

            Il peut mesurer jusqu’à 4m, peser 110kg et se nourrit généralement de crustacés (langouste, crabes, …) mais aussi de certains poissons comme les diodons ou les raies.

La femelle peut mettre au monde jusqu’à 28 petits en une ponte.

Ce requin n’est pas dangereux pour l’homme, aucune attaque mortelle de requin n'a eu lieu en Guadeloupe, mais comme tout animal sauvage, il ne faut pas le déranger car il peut se défendre.

Nous tenons bien sûr à souligner que les attaques de requin dans le monde sont rares (6,3 attaques de requin par an contre 100.000.000 de requins tués par l’homme). Qui, donc, est le plus en danger ?
En Guadeloupe, les attaques de requin sur l’homme sont…inexistantes !
                Il y a bien évidemment des requins en Guadeloupe puisque nous sommes dans la mer des Caraïbes mais la plupart se baladent au large et approche rarement les côtes. Cas particulier, Petite-Terre, cet îlot au Sud de St François abrite quelques espèces que les nageurs approchent quotidiennement plus le plus grand plaisir des yeux. On retrouve des requins Citron, rarement des gris de récif et quelques dormeurs.
                Plus au large, toutes sortes de requins arpentent l’océan (Requin Marteau, Requin Tigre, Requin Mako, etc…)
                En fait, la plupart des sites de plongée touristiques de Guadeloupe n’ont pas de requin et c’est pour cela, qu’a ATLANTIS FORMATION, nous sortons de temps en temps sur des sites exclusifs afin de tenter notre chance.

Rare vidéo d'une plongée avec un requin en Guadeloupe !

Certificats médicaux de plongée, un généraliste pour les niveaux 2 et 3 FFESSM  17/06/2014

Certificats médicaux de plongée, un généraliste pour les niveaux 2 et 3 FFESSM
 
ÇA VIENT DE SORTIR  : fini le médecin du sport, fédéral ou Hyperbare pour le passage des niveaux Fédé
Niveau 2 et Niveau 3.
 
Désormais, un médecin généraliste fait l’affaire.
 
Cependant, l’ancienne règle reste d’actualité pour le passage des Niveaux 4, MF1 et MF2.
 
Pour rappel : voici les médecins «  spécialistes plongée » qui peuvent signer
  • Médecin du sport
  • Médecin Fédéral
  • Médecin Hyperbare
  • Médecin DU Médecine de plongée, ou subaquatique
 
CI-DESSOUS : LE POST DU COMITÉ FÉDÉRAL
Le Comité Directeur National a pris à l'unanimité la décision d'alléger les obligations de visites médicales pour le passage des brevets de plongeurs.
Désormais pour le passage du Niveau 1, niveau 2 et niveau 3 ainsi que l'ensemble des qualifications un certificat médical signé par un généraliste suffit.
Les brevets de plongée enfant et les passages de Guide de Palanquée, MF1 et MF2 restent soumis à la présentation d'un certificat médical d'un médecin spécialisé tel que précisé dans le règlement médical et le MFT.
L'entrée en vigueur de cette décision est immédiate!!

Ne prenez pas "trop" de photos sous-marines si vous voulez profiter pleinement de votre plongée !  10/06/2014

Photographie sous-marine
Une étude récente de décembre 2013, "The Influence of Taking Photos on Memory for a Museum Tour ", réalisée par Linda Henkel, chercheuse en psychologie à l'université américaine de Fairfiel (Connecticut) montre que qu'il est plus difficile de se souvenir d'un événement ou d'une image plutôt que de la regarder et encore plus si on choisi de la "contempler".

Cette étude a été conduite suite à l'analyse de la chercheuse qui a constaté que l'homme moderne passait désormais son temps à tout photographier via un numérique ou encore un portable.

C'est donc la même chose qui se passe sous l'eau. Outre certains problèmes de sécurité qui se trouvent majorés durant une plongée photo
  • perte de la notion de temps et donc une moins bonne attitude face à la consommation d'air
  • perte de repère dans l'espace
  • perte du binôme ou du groupe
  • perte de la stabilisation et destruction des fonds marins
prendre "trop" de photos sous l'eau diminue votre souvenir de plongée.

ATTENTION : La photo sous-marine est une activité attrayante, ludique et agréable à faire. Nous ne sommes pas en train de dire qu'il ne faut plus prendre de photo d'ailleurs nous avons nous même une galerie complète de photo sous-marine de nos plongées en Guadeloupe. Seulement que cette activité doit se faire en total harmonie avec les impératifs de sécurité de la plongée. Soit,
  • Gardez en tête que vous n'êtes pas seul sous l'eau et limitez vos distances d'explorations.
  • Faites attention à votre stabilisation
  • Continuez de vérifier consciencieusement vos paramètres de plongée "C.O.D.E" (Consommation, Orientation, Décompression, Équipiers)
En conclusion : Apprenez à "Contempler" plutôt que de simplement "Regarder" !

Et le grand gagnant du jeu Atlantis Formation de mai 2014 est ...  01/06/2014

Monsieur sécurité plongée 2014 est Duchemin Didier
Nous avons inauguré au mois de mai 2014 une nouvelle façon de vous être utile en publiant un article du mois sur un sujet important touchant tous les plongeurs, du débutant au plongeur confirmé et en proposant de plonger gratuitement grâce à un jeu concours.

Tout d'abord, je vous remercie de votre participation :

Notre article "Pratiquer la plongée sous-marine en toute sécurité " est devenu le 3ème sujet le plus lu de tout notre site web ; fait notable, il prend une place sur le podium en moins de 30 jours !
nous avons pu parler de ce sujet difficile en toute transparence et cela a été correctement relayé dans les réseaux sociaux et quelques forums de plongée.

Ensuite, notre jeu concours sur le sujet du mois, la sécurité en plongée, a lui aussi conquis son public. Nous vous proposions d'être le meilleur sur une série de questions et de gagner une plongée gratuite dans notre centre Atlantis Formation.Des plongeurs débutants et confirmés, de Guadeloupe et de métropole ont participé, nous les remercions d'avance.

Enfin, si ce n'est pas votre nom qui apparaît en bas de cet article et bien recommencez à jouer ce mois-ci.

Parce qu'effectivement, devant le succès de cette première fois,  vous nous avez donné envie de continuer !

Il y aura donc
  1. Un article de fond par mois sur la plongée 
  2. Un jeu concours y sera systématiquement associé
  3. Un gagnant chaque mois s'offrira une plongée gratuite
 
Nous avons donc rendez-vous régulièrement ensemble maintenant, si la plongée vous intrigue ou vous passionne, vous êtes les bienvenus dans la communauté Atlantis Formation ! (vous pourriez commencer par exemple à vous inscrire à notre newsletter,que de l'actu, des infos plongée en Guadeloupe et le lancement de nos jeux concours - 0 SPAM et désinscription facile)

Trêve de bavardage, le gagnant du mois de mai 2014 et Monsieur sécurité plongée 2014 est Duchemin Didier.


Le sujet du mois de juin 2014 est déjà disponible, nous parlerons de stress, tous les stress en plongée. Sujet intéressant donc les aquaphobes jusqu'aux plongeurs les plus confirmés (et oui même nous subissons du stress et devons apprendre à les gérer).

Le formulaire pour gagner une plongée gratuite est déjà en ligne, que le meilleur gagne ... mais no stress n'est ce pas ?

Le chant des baleines  01/04/2014

Nous sommes en Avril, et c'est le PIC de passage de baleine.
Voici une petite vidéo représentative de ce que vous pouvez entendre en plongée.

C'est un petit montage bien sûr, notre caméra n'est pas aussi fine en terme de prise sonore. Mais il arrive souvent que nous les entendions aussi bien, alors imaginez-vous, suivant cette tortue tout en vous faisant bercer par le "Chant des Baleines à Bosses"

Si ça, ça motive pas à aller mettre la tête sous l'eau !
Le chant des baleines

Humour...On change la cartouche du compresseur !  25/02/2014

eh oui....c'est pas simple tous les jours à Atlantis !

mais grâce au changement fréquent de "cartouche" vous respirez de l'air propre et pur !


extrait de musique : Sébastien Patoche : La cartouche

1 2

Vidéo à la Une
Photos
école padi
buste commandant COUSTEAU
membre lutte contre poisson lion
membre réseau tortues marines guadeloupe
soucoupe plongeante
épave FRANJACK
L M M J V S D
  1 2 3 4 5 6
7 8 9 10 11 12 13
14 15 16 17 18 19 20
21 22 23 24 25 26 27
28 29 30 31      



Acompte plongée